Salade de pastèque à la feta

Un peu d’histoire : la feta

« La Feta est un fromage grec qui existe depuis le 8ème siècle avant J.-C., selon la mythologie grecque, et serait né dans la grotte d’un cyclope. À partir des années 1930, la Feta s’exporte de la Grèce pour trouver un nouveau terrain de développement en Europe de l’Ouest notamment où sa production et sa consommation progressent plus particulièrement dans les années 1960. Depuis, la Feta est mondialement connue, sa production annuelle s’élève à 45 000 tonnes aux États-Unis par exemple. En 2002, elle bénéficie du statut européen d’IGP (Indication Géographique Protégée), qui l’oblige à être produite uniquement dans des régions montagneuses bien précises de Grèce. « 

Source : https://www.tentationfromage.fr/fromage/feta.html

Ingrédients :

  • 1 pastèque
  • de la feta
  • des olives noires
  • quelques feuilles de menthe

Couper la pastèque en morceaux. Réserver.


Couper la feta en morceaux. Réserver.


Dresser l’assiette en disposant les morceaux de pastèque et de feta.

Ajouter des olives noires.

Décorer avec quelques feuilles de menthe.


C’est prêt !

Bœuf effiloché

Une recette américaine inspirée de la recette de « pulled pork » (porc effiloché). J’ai cuisiné un jarret de bœuf pour remplacer l’épaule de porc.

Un peu d’histoire

 » Le porc effiloché est un plat culinaire originaire des États du sud des États-Unis, dont le principal ingrédient est l’épaule de porc grillée au barbecue. La méthode de cuisson utilisée pour préparer le porc effiloché consiste à le fumer lentement sur du bois. Elle permet de rendre une pièce de viande coriace suffisamment tendre pour qu’elle puisse être effilochée, grâce à une cuisson lente à faible température. »

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Porc_effiloch%C3%A9

Ingrédients

Marinade

1 cuillère à soupe de chacun de ces ingrédients : paprika, origan, thym séché, sel, piment d’Espelette, sucre + 1 petite boîte de concentré de tomates + huile de pépins de raisins

  • 1 jarret de boeuf
  • 20 cl de vin blanc sec
  • 2 tomates
  • 2 oignons
  • 1 gousse d’ail
  • un peu de beurre

Producteurs

Jarret de boeuf : La Ferme Augeronne, Mardilly, 61

Tomates, Oignons, Ail : Le Panier Gourmand, La Haye St Sylvestre, 27

La recette

Dans un bol, mélanger tous les ingrédients de la marinade. Ajouter de l’huile de pépins à votre convenance pour allonger la marinade.

Badigeonner la marinade sur la pièce de bœuf sur chacune des faces. Déposer dans un saladier et laisser reposer une nuit au frigo.

Le lendemain matin, éplucher les oignons, laver et couper les tomates en morceaux. Eplucher la gousse d’ail et l’émincer.

Préchauffer le four à 160°.

Couper la pièce de bœuf en morceaux de 5 cms environ.

Faire fondre le beurre dans une cocotte en fonte. Ajouter les oignons pour les faire légèrement colorer. Réserver.

Faire colorer les morceaux de boeuf sur chaque face puis ajouter le vin blanc, les tomates et l’ail. Ajouter un peu d’eau si nécessaire.

Enfourner la cocotte et laisser mijoter 3h00. Remuer de temps en temps.

A la fin de la cuisson, effilocher les morceaux de viande. Servir avec des pommes de terre ou déguster le bœuf effiloché dans un burger.

Clafoutis aux cerises de Pierre Hermé

La recette vient d’ici : http://www.ptitecuisinedepauline.com/2018/07/clafoutis-aux-cerises-de-pierre-herme.html

Un peu d’histoire :

« Très populaire, le clafoutis est apparu dans le centre de la France, plus précisément dans le Limousin, durant le XIXe siècle. Chez les Auvergnats, le clafoutis est appelé « millard » ou « milliard » lorsqu’il est confectionné avec des cerisesnoires.

Deux opinions divergent sur l’étymologie du mot clafoutis : il tirerait son origine du mot occitan « clafir » voulant dire « remplir », sous-entendu de cerises, ou bien du mot latin « clavo figere » signifiant « fixer avec un clou » en référence aux cerises comme fixées dans la pâte.

À la fois fondante et moelleuse, la pâte du clafoutis est gourmande, semblable à celle d’une pâte à crêpes ou d’un flan. Aujourd’hui, d’autres fruits peuvent composer le clafoutis comme la pomme, la poire, l’abricot, la prune… Mais il se transforme alors en « flaugnarde ». Le far breton et le cacou sont également très semblables au clafoutis. »

Source : https://www.jours-de-marche.fr/specialites/clafoutis-aux-cerises-ou-millard.html

Ingrédients

  • 500g de cerises noires
  • 100g de sucre
  • 1 pincée de sel
  • 125g de farine
  • 3 oeufs
  • 30cl de lait

Producteurs

Farine : Les Farines de la Touche

La recette

Rincer les cerises.

Préchauffer le four à 180°C.

Dans un cul de poule, verser la farine, le sucre et la pincée de sel. Former un puits, 

Ajouter les œufs et mélanger délicatement au fouet pour éviter les grumeaux. 

Ajouter le lait petit à petit.

Beurrer puis fariner un moule déposer les cerises.

Verser la pâte délicatement.

Enfourner pendant 40 minutes dans un four préchauffé à 180°C.

A déguster tiède ou bien frais.

Tarte aux restes de ratatouille

Un peu d’éthymologie : la Ratatouille

« Le mot « ratatouille » est issu de l’occitan ratatolha (variantes orthographiques : ratatouio ou ratatoulhoretatoulho dans le Var). Il est également utilisé dans d’autres langues. Ce plat est une spécialité de la Provence et de l’ancien Comté de Nice,

À l’origine, le mot « ratatouille » désigne dès 1778 un ragoût hétéroclite. L’abréviation « rata » désigne en argot militaire un mélange de haricots et de pommes de terre, puis de légumes variés, de pain et de viande grasse. Le rata est en effet la cantine de base du militaire, simple et rapide à confectionner. »

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ratatouille

Ingrédients :

  • Restes de ratatouille
  • 1 pâte feuilletée
  • 1 boule de mozzarella
  • 50 g de parmesan

Producteurs :

Courgettes, Aubergines, Oignons : Le Panier Gourmand, La Haye St Sylvestre, 27

Poivrons : Au cours des Halles, La Ferté-Fresnel, 61

La recette :

Préchauffer le four à 200°.

Foncer un moule à tarte avec la pâte feuilletée. Piquer à la fourchette.

Déposer la ratatouille sur la pâte feuilletée.


Saupoudrez la ratatouille avec le parmesan.


Découper la mozzarella en petits morceaux et les déposer sur le parmesan.

Enfourner pour 25 minutes. Surveiller la cuisson car le temps dépend de chaque four.

Laisser refroidir, placer au frigo.

A déguster avec une salade.

Wrap au poulet-crudités

Quelques mots sur le wrap : Le wrap a été rapporté par Claude Maumont, PDG de SDV Les Marchés du Monde après ses voyages au Mexique et au Texas. Lancé dans les années 90, le wrap ne connaîtra son succès en France qu’à partir des années 2000.

Source : https://www.neorestauration.com/article/le-wrap-roule-pour-l-equilibre,19693

Ingrédients

  • Restes de poulet froid
  • Wraps
  • 1 carotte
  • salade
  • sel, poivre
  • mayonnaise : jaune d’oeuf/moutarde/huile

Producteurs

  • Poulet/Oeuf : EARL La Ferme de la Vie, 27
  • Carotte – Salade : Le Panier Gourmand, La Haye-St-Sylvestre, 61

La Recette :

Eplucher et râper la carotte. Réserver.

Eplucher et laver la salade. Réserver.

Réaliser la mayonnaise avec le jaune d’œuf, la moutarde et l’huile. Saler, poivrer à votre convenance.

Garnir le wrap de mayonnaise. Ajouter un peu de salade et de carotte râpée. Disposer des morceaux de poulet sur les crudités. Ajouter de la mayonnaise.

Rouler le wrap sur lui-même. Le filmer avec du papier alimentaire. Réserver au frigo.

Au moment de le servir, découper le wrap en morceaux (ou pas).

Attention : Il faut consommer le wrap dans la journée sinon le wrap sera détrempé par la mayonnaise.

Bon appétit !

Apéritif dînatoire

Légumes :

Concombres, melon, pastèque, courgettes, radis, tomates cerises : Le Panier Gourmand (La Haye St Sylvestre, 27) & Au cours des Halles (La Ferté-Fresnel, 61)

Fromages

Mozzarella : Au cours des Halles

Charcuterie :

Jambon sec : Maison Rouvrais, La Ferté-Fresnel, 61

Jambon blanc : Catherine & Michel Levillain, La Ferté-Fresnel, 61

Apéritif dînatoire – Photo 1 :

Coupe de billes de melon & pastèque

Couper le melon en deux.

Retirer les pépins.

A l’aide d’une cuillère parisienne, former des billes de melon.

Enlever le reste de chair. Réserver.

Former des billes de pastèque.

Pour dresser, alterner les billes de melon et de pastèque dans les coques du melon.

Réserver au frais.

Au moment de servir, ajouter quelques feuilles de menthe.

Brochettes de jambon sec, cœurs d’artichauts et olives

Couper chaque tranche de jambon sec en 3 morceaux dans la longueur.

Enrouler chaque morceau sur lui-même.

Réserver.

Sur un pique, mettre un morceau de jambon sec roulé, un cœur d’artichaut, et une olive.

Renouveller l’opération jusqu’à épuisement des ingrédients.

Réserver au frigo.

Servir frais.

Anchois marinés à l’huile d’olive et au citron

Ouvrir deux boîtes d’anchois.

Mettre les anchois dans un bol.

Ajouter de l’huile et un filet de jus de citron.

Réserver au frais.

Apéritif dînatoire – Photo 2 :

Tzatziki -menthe

Eplucher le concombre.

Le râper.

Ajouter 3 petits suisses ou 2 yaourts bulgare.

Ajouter un filet d’huile d’olive et du sel.

Réserver au frais et décorer de feuilles de menthe au dernier moment

Rouleaux de courgettes au saumon fumé

A l’aide d’une mandoline, faire des tranches de courgettes assez fines.

Dans un filet d’huile d’olive, faire revenir les courgettes des deux faces. Réserver et laisser refroidir complètement au réfrigérateur.

Couper le saumon fumé en fines tranches.

Mélanger 3 petits suisses dans un bol.

A l’aide d’une petite cuillère, étaler les petits suisses sur les tranches de courgettes.

Déposer le saumon fumé sur les petits suisses et enrouler la courgette sur elle-même.

Réserver au frais.

Brochettes de jambon sec/mozzarella, olives

Découper les tranches de jambon sec en trois, dans la longueur.

Découper la mozzarella en morceaux.
Sur chaque tranche de jambon sec, déposer un morceau de mozzarella et enrouler le jambon sur la mozzarella.

Piquer sur une brochette en bois le jambon/mozza et ajouter une olive noire.

Apéritif dînatoire – Photo 3 :

Houmous maison

Une recette de journal des femmes :

https://cuisine.journaldesfemmes.fr/recette/309902-houmous

Mettre les pois chiches égouttés dans un mixeur. Mixer légèrement en ajoutant un peu d’eau de cuisson.

Ajouter le tahin, le jus de citron, l’ail, le cumin et le sel, et continuer de mixer en incorporant l’huile d’olive petit à petit jusqu’à obtenir une texture homogène et crémeuse.

On peut éventuellement couvrir l’houmous d’huile de sésame et de cumin.

Rillettes de radis

Une recette de cuisine actuelle :

https://www.cuisineactuelle.fr/recettes/rillettes-de-radis-au-fromage-frais-et-ciboulette-232288

Ôtez les feuilles des radis ainsi que le bout. Lavez-les. Râpez-les sur une râpe fine.

Lavez et ciselez la ciboulette, ajoutez-la aux radis râpés.

Mélangez le tout avec le fromage frais, salez, poivrez, placez dans un joli pot et conservez au réfrigérateur avant de servir.

Canapés de concombres au houmous

Eplucher un concombre.

Faire des rainures sur tous les côtés à l’aide d’une fourchette.
Couper le concombre en morceaux plus ou moins épais.

A l’aide d’une poche à douille cannelée, garnir chaque morceau de concombre avec du houmous.

Réserver au frais

Canapés de radis

Couper des radis en rondelles fines. Réserver.

Toaster des tranches de pain.

Sur chaque tranche de pain, déposer des rillettes de radis et recouvrir des rondelles préalablement découpées.


Réserver au frais.

Apéritif dînatoire – Photo 4 :

Gougères aux rillettes de jambon blanc

https://passeportpourlacuisine.com/2019/06/03/gougeres-aux-orties-farcies-aux-rillettes-de-jambon/

Pour cette recette, vous pouvez ne pas ajouter d’orties séchées.

Melon hérisson

Couper le melon en deux.

Retirer les pépins.

A l’aide d’une cuillère parisienne, former des billes de melon.

Enlever le reste de chair. Réserver.

Sur des piques en bois, mettre des billes de melon, des tomates cerises, de la mozzarella, du jambon sec enroulé sur lui-même, des billes de pastèque.

Recouvrir les coques du melon de papier aluminium.

Planter les brochettes de légumes/charcuterie dans le melon pour former un hérisson.

Gaspacho de melon

  • 2 gros melons
  • 1 c. à café de piment d’Espelette
  • 4 demi tranches de jambon cru
  • sel, poivre

Une recette de https://www.cuisineaz.com/recettes/gaspacho-de-melon-au-jambon-cru-79867.aspx

Couper les melons en deux et retirer les graines. .

Prélever toute la chair des melons et la mixer avec, le piment, du sel et du poivre dans un blender, jusqu’à obtenir une soupe bien lisse.

Décorer avec les tranches de jambon cru. (facultatif)

Servir bien frais.

Sauté de bœuf aux asperges, champignons & coriandre

Un peu d’histoire : la coriandre

« La coriandre est connue depuis toujours au Moyen-orient et en Asie du Sud-Est, et reste jusqu’à aujourd’hui un aromate essentiel de la cuisine indienne, pakistanaise, chinoise, orientale et latino-américaine.
En Europe, elle est utilisée depuis l’Antiquité comme plante médicinale (elle est entre autre digestive, stimulante, carminative), et aromatique. Les romains surent aussi utiliser ses propriétés conservatrices pour garder la viande. Son nom est dérivé du grec et signifie « mari de la punaise », à cause de l’odeur forte des feuilles fraîches et des graines encore vertes, qui ne plaît pas à tout le monde. 
Au Moyen-âge, on l’utilisait pour éloigner les poux ou les démons. Consommée en grande quantité ou respirée de trop près, la coriandre pourrait provoquer des étourdissements.
Appelée parfois « persil arabe », ou « persil chinois », elle est aussi consommée depuis toujours lors de la Pâques juive. 
Cette plante aromatique au goût fort et piquant, est entièrement comestible. On utilise les graines, au parfum sucré rappelant l’écorce d’orange et qui entrent dans la composition du curry et du colombo ; les feuilles, fraîches ou séchées ; et enfin les racines mais principalement dans la cuisine asiatique. Enfin, notons que les graines de coriandre sont un ingrédient de célèbres parfums comme Coco de Chanel ou de l’Eau d’Hermès. 
Les feuilles fraîches doivent être ajoutées au plat en fin de cuisson, car leur parfum anisé est très volatile.  « 

Source : http://www.certiferme.com/jardin/fiche-coriandre-16.html

Ingrédients :

  • 2 steaks
  • 2 gros champignons
  • 8 petites asperges vertes
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • Quelques brins de coriande
  • Huile de sésame
  • Sauce soja
  • Un peu de beurre

Producteurs :

Boeuf : La Ferme Augeronne, 61

Champignons, oignon, ail, asperges : Le Panier Gourmand, 27

La recette

Couper les steaks en lanières. Réserver.

Eplucher l’oignon et l’émincer.

Dans un bol, ou une assiette creuse, verser la sauce soja et l’huile de sésame. Ajouter les lanières de boeuf et l’oignon émincé. Laisser mariner une vingtaine de minutes.

Couper les extrémités des asperges et les faire cuire à la vapeur 10 minutes. Réserver.
Peler les champignons et les couper en morceaux.

Peler la gousse d’ail et l’émincer.

Faire fondre le beurre dans une poêle et cuire les champignons quelques minutes, ajouter les asperges cuites. Remuer et continuer la cuisson quelques minutes.

Sur feu vif, ajouter les lanières de boeuf et la sauce de la marinade avec les oignons. Laisser cuire quelques instants selon la cuisson souhaitée. Enlever du feu et parsemer de brins de coriandre.

Dresser l’assiette et servir.
Bon appétit !

%d blogueurs aiment cette page :