Quiche aux poireaux & poulet

 » La véritable recette traditionnelle de la quiche lorraine, c’est une belle pâte pur beurre, des œufs, de la crème, du lard fumé mais pas de fromage. Facile et incontournable. On trouve les premières traces écrites de quiche lorraine le 1er mars 1586 chez le duc de Lorraine, puis à Nancy juste un peu plus tard. Mails il se dit qu’on en aurait vu plus tôt sous Charles 3, qui en aurait été très friand.

Mais on ne va pas pinailler sur les dates car avant d’être un mets inscrit dans les annales des grands ou des institutions de Lorraine, la quiche lorraine était d’abord un plat populaire à partager. Il était réalisé les jours de confection du pain avec un reste de pâte à pain aplati et cuit dans le fournil commun. La garniture, cet appareil à flan – œufs battus et crème – que l’on appelle une migaine, était constitué des produits que l’on trouvait alors dans les fermes : du lard fumé (car pour conserver les aliments à l’époque on les salait ou les fumait), de la crème et des œufs.

La quiche lorraine est aujourd’hui sans doute l’un des plats français les plus connus au monde. Mais avant de sortir des frontières françaises, la quiche lorraine a été adoptée dans toute la France « grâce » si on peut dire à l’exode des lorrains dans toute la France en 1870 lors de la guerre entre la France et la Prusse. Les prussiens annexant l’Alsace et la Moselle ont poussé les habitants à l’exil vers Paris et les autres grandes villes françaises, emportant avec eux leur culture et leurs traditions culinaires.

Le nom de quiche viendrait de l’allemand kuchen (« gâteau ») ou du patois lorrain francique küchen (ils sont proches ces deux là !), voire de kich (« cuisine »). La quiche lorraine a pris sa forme actuelle au 19° siècle car auparavant la migaine n’avait pas de lard mais avait des morceaux de beurre parsemés avant d’être mis au four, nous dit l’auteur Frédéric Zégierman (j’adore ses livres. j’y trouve plein d’informations sur l’histoire des plats pour mes articles). Et les adaptations actuelles ont tendance (comme moi) à réduire la quantité de crème entière pour arriver un mix crème fraîche et lait, moins riche. « 

La suite de l’histoire sur : https://www.myparisiankitchen.com/origine-et-histoire-de-la-quiche-lorraine/

Ingrédients

  • 1 pâte brisée
  • 4 poireaux
  • 1 oignon
  • 200 g de restes de poulet cuit
  • 3 œufs
  • 150 g de fromage râpé
  • 2 cuillères à soupe de crème fraîche
  • 50 g de beurre
  • Sel, poivre

Producteurs

  • Poireaux, oignon : Le Panier Gourmand, La Haye-Saint-Sylvestre, 27
  • Poulet, Oeufs : La Ferme de la Vie, Saint Pierre la Rivière, 61
  • Crème fraîche : Les fromages de Stéphanie, Saint-Léger-sur-Sarthe, 61

La recette

Préchauffer le four à 200°.

Laver les poireaux et les émincer. Les faire cuire à la vapeur pendant 20 minutes. Réserver. Laisser refroidir.


Eplucher l’oignon, l’émincer. Faire fondre le beurre dans une poêle, ajouter l’oignon émincé et faire rissoler quelques minutes jusqu’à obtenir une jolie couleur. Réserver.

Beurrer un cercle haut de pâtisserie. Foncer la pâte dans le cercle (la technique du fonçage est très bien expliquée ici : https://chefsimon.com/gourmets/chef-simon/recettes/foncer-un-cercle-a-patisserie).

Casser les oeufs, les battre en omelette dans un saladier. Ajouter les poireaux, l’oignon, le fromage, la crème fraîche, et le sel . Mélanger.

Garnir le cercle avec le mélange poireaux/oignon/fromage râpé/crème fraîche.

Enfourner pendant 45 minutes. Surveiller en cours de cuisson !

Bon appétit !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :