TARTE A LA TOMATE

Tarte à la tomate

Un peu d’histoire : la moutarde

« Comme celle de beaucoup d’aliments, d’épices ou de condiments, l’origine et les différents usages de la moutarde se perd dans la nuit des temps.

L’origine géographique de la moutarde reste imprécise. Certains chercheurs situent ses origines en Afghanistan entre 5500 et 2300 av. JC. Pour d’autres, elle est de l’est de l’Inde et la Chine. La moutarde brune est maintenant cultivée et utilisée sur les cinq continents dans les régions à climat subtropical tempéré. Mille ans après les Sumériens (3000 ans av. JC) à qui on doit les premières traces de moutarde, cette espèce est cultivée par de nombreuses civilisations. Les Égyptiens prétendaient en avoir décelé les vertus depuis la plus haute antiquité.

La moutarde est connue, dans l’ancien testament, sous le nom de sénevé. L’apôtre Matthieu, nous en parle dans la parabole du grain de sénevé. Les Grecs attribuaient sa découverte à Esculape.

Elle fut introduite en Gaule par les Romains il y a environ 4000 ans. Les Romains en étaient grands amateurs et l’Empire tout entier en fit un accompagnement habituel de sa nourriture. Pline l’Ancien étudia ses différentes espèces dans son universelle et fameuse Histoire naturelle. La moutarde s’adapta facilement à notre terroir: vigne, mère du vin et grand-mère du vinaigre et la moutarde firent bon ménage. Les graines de moutarde poussaient naturellement en abondance. Puis, plus tard le bon roi Charlemagne recommanda de cultiver cette épice dans tous ses états généraux ainsi que les jardins bordant les monastères en banlieue de Paris. La culture de la moutarde gagne progressivement l’Allemagne puis l’Angleterre. En Europe du nord, une croyance voulait que l’on répande quelques graines de moutarde autour de sa maison pour y chasser les mauvais esprits… Elle apparaît en Espagne avec l’arrivée des légions romaines, puis en Inde véhiculée par Vasco de Gama. »

Source : http://cnrscuisine.canalblog.com/archives/2013/09/12/27998785.html

Ingrédients

  • 1 pâte brisée ou 1 pâte feuilletée
  • 3 tomates noir de Crimée
  • 2 cuillères à soupe de moutarde

Producteur

Tomates noir de Crimée : La Ferme du Bois Dais, Monnai, 61

La recette

Préchauffer le four à 200°.

Etaler la pâte dans un moule à tarte.

Etaler la moutarde à l’aide d’une cuillère à soupe.

Laver les tomates et les couper en tranches.

Disposer les tomates sur la pâte.

Enfourner pour 30 minutes.

Bon appétit !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :