GRATIN D’AUBERGINES

Gratin d’aubergines

Un peu d’histoire : l’aubergine

Il y a 4 000 ans, les premières cultures balbutiantes de cette plante originaire d’Asie méridionale poussent dans la région d’Assam et en Birmanie.  Le légume prospère toujours en terre indienne qui dispose d’une quantité impressionnante de variétés de toutes les couleurs. On la trouve également en Chine, quatre siècles avant notre ère.

Puis, avant le Moyen Âge, l’aubergine gagne l’Afrique du Nord dans les malles des grandes caravanes, d’abord des Perses, qui nomment la plante bâdengân, puis des Arabes qui l’appellent al-bâdinjân. Les navigateurs arabes l’introduisirent dans tout le bassin méditerranéen où elle est rapidement adoptée. Au début du Moyen Age, les Arabes emmènent leur al-bâdinjân dans l’Espagne qu’ils envahissent par l’Andalousie. Arrivée en Catalogne, elle se nomme désormais albergínia.

Au XIV ème siècle, elle est introduite en Italie ainsi que dans le sud de la France via l’Afrique. Les médecins et botanistes lui attribuent l’origine de fièvres et de crises d’épilepsie et l’appellent « Pomme de Sodome », la Solanum insanum ; l’insane, la mauvaise à la consommation, qui rend fou. Les Italiens ont conservé cette appellation en déformant Solanum insanum en melanzana.

Au XVIII ème siècle : le naturaliste Linné, conscient du succès de la Solanum insanum chez les populations méditerranéennes, la rebaptise plus sobrement Solanum melongena : la pomme mauvaise mais apaisante. L’aubergine, en Europe, reste principalement une plante ornementale, comme cette variété « aux œufs » des Anglo-Saxons, à petits fruits ovales parés d’une robe somptueuse, qu’ils cultivent alors dans la maison. D’ailleurs, en anglais, aubergine se dit Eggplant.

Puis, le roi Louis XIV, séduit par la prestance de ce légume replet à robe violette, demande à son jardinier d’en faire la culture. En 1750, le mot aubergine apparaît dans la langue française.

En 1790, les Révolutionnaires Méridionaux lui font franchir la Loire et placent l’aubergine sur les tables d’un restaurant parisien réputé sous le Directoire : « Les Frères provençaux ». Il faut pourtant attendre le XIX ème siècle pour la voir apparaître dans les livres de cuisine et sur la plupart des marchés (en 1825 à Paris).

Thomas Jefferson dans le même temps l’a introduite aux Etats-Unis et fait de nombreuses expériences de culture avec des graines et des boutures provenant de plusieurs variétés.

Aujourd’hui, la culture et les croisements de l’aubergine ont permis d’en améliorer la saveur, loin de la grande amertume des premières variétés.

Source : https://www.lanutrition.fr/bien-dans-son-assiette/aliments/legumes/aubergines/petite-histoire-de-laubergine

Ingrédients

  • 4 petites aubergines
  • 1 pot de sauce tomate
  • 1 boule de mozzarella

La recette

Préchauffer le four à 200°.

Laver les aubergines et les couper en morceaux.

Les disposer dans le plat.

Ajouter la sauce tomate et mélanger pour la répartir sur toutes les aubergines.

Couper la mozzarella en morceaux.

Répartir la mozzarella dans le plat et sur la dernière couche d’aubergines.

Enfourner pour 45 minutes.

Bon appétit !

Un commentaire sur “GRATIN D’AUBERGINES

  1. J’ai mangé des Aubergines Parmiagiano excellente acheté chez un traiteur, qui avait coupé l’aubergine des tranches épaisses dans toute sa longueur, c’était délicieux avec sauce tomate, huile et parmesan …

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :