fish & chips facon gordon ramsay

Fish and chips façon Gordon Ramsay

Un peu d’histoire : le fish and chips

« C’est au milieu du 19ème siècle que le « fish and chips » commence à faire parler de lui. Il est rapporté que le premier « chippy »* ouvre à Londres dans les années 1860. D’ailleurs une plaque commémorative à Oldham (dans la banlieue de Manchester) à l’entrée du marché Tommyfield, atteste du lieu où la première pomme de terre frite de l’histoire aurait vu le jour ! Toutefois, la rumeur dit que c’est le poissonnier londonien Samuel Isaac qui, en 1896, aurait ouvert le vrai « fish-and-chip shop » tel qu’on le connaît aujourd’hui. A l’époque, le poisson frit accompagné de frites, de pain, de beurre et d’une tasse de thé vous aurait coûté neuf pence !

Le « fish and chips » traditionnel

Le plat, communément appelé « fish & chips », se déguste au pub ou sur le pouce et consiste en un gros morceau de filet de poisson – du cabillaud (cod) ou de l’aiglefin (haddock) – recouvert d’une couche épaisse de pâte (batter) avant d’être plongé dans de l’huile bouillante. Le poisson est accompagné de frites épaisses ; et dans la version « pub » ou restaurant, de purée de petits pois (mushy peas). Si vous choisissez d’emporter votre « fish and chips » sur le pouce, il sera emballé dans du papier et ensuite dans du papier journal. Les connaisseurs arroseront leur poisson et leurs frites de vinaigre !! Essayez les frites au vinaigre, c’est assez bon !

Ce que vous devez ABSOLUMENT savoir sur le « fish and chips » :

  • L’origine du premier « fish & chips » est contestée puisque le famille Malin proclame qu’elle a servi le premier poisson frit accompagné de ses frites à Londres avant la famille Lee qui l’aurait servi d’abord à Manchester !
  • Jusqu’en 1980, le « fish and chips » était emballé directement dans du papier journal. Pourtant le début de la décennie marqua la fin de cette tradition lorsqu’il fut établi que l’encre du journal pouvait être transférée sur les aliments, ce qui comportait des risques pour la santé.
  • Le plus vieux « fish-and-chip shop » toujours en activité aujourd’hui se trouve à Yeadon, près de Leeds. Il s’appelle « The Oldest Fish & Chip Shop in the World »* et est ouvert depuis 1865 !
  • Le nom des magasins qui vendent du « fish & chips » sont souvent affublés de noms saugrenus : « The Codmothers », en référence aux « godmothers »** ; « A fish called Rhondaa » en référence au film « Un poisson nommé Wanda » ; « Scooby Snax », nom anglais des friandises dont le chien Scooby Doo – du dessin-animé du même nom – raffole !
  • La Grande-Bretagne vend plus de 250 millions de « fish and chips » par an. C’est la nourriture fast-food la plus vendue dans le pays !
  • Lors du débarquement en Normandie, les soldats britanniques criaient « fish » et leurs camarades devaient répondre « chips » pour s’assurer qu’ils étaient bel et bien britanniques et non allemands !
  • Aussi, le « fish and chips » est le seul plat qui n’était pas rationné en Angleterre pendant toute la durée des deux guerres mondiales.

* Le plus vieux magasin de fish and chips du monde

** « Godmother » se traduit par marraine »

Source : https://www.eurotunnel.com/fr/inspiration/le-traditionnel-fish-and-chips/ – Pascale Guilbert

La recette de Gordon Ramsay : https://www.gordonramsay.com/gr/recipes/gordons-fish-and-chips-in-10-minutes/

La vidéo de la recette par Gordon Ramsay : https://www.youtube.com/watch?v=HrNLvCO2tE4

Ingrédients

  • 120 g de farine
  • 175 g de dos de cabillaud
  • 15 cl de bière blonde
  • 1 blanc d’œuf
  • 2 cuillères à café de curry en poudre
  • 1 cuillère à café de levure
  • 1 grosse pomme de terre
  • Huile de tournesol
  • Sel

La recette

Avant de commencer la recette, mettre l’huile de tournesol à chauffer, à feu moyen-élevé, dans une poêle ou une grande casserole.

Dans un saladier, mélanger la farine, la levure, le curry en poudre, et la bière.

Saler le dos de cabillaud.

Fariner le dos de cabillaud. Enlever l’excès de farine.

Mettre le poisson dans le saladier et l’enrober du mélange farine/levure/curry/bière.

Déposer le poisson dans la poêle ou dans la grande casserole.

Laisser cuire jusqu’à obtenir une légère coloration.

Retourner le poisson et à l’aide d’une cuillère, badigeonner le poisson avec l’huile de la poêle (ou de la grande casserole).

Poursuivre la cuisson environ 3 minutes.

Mettre le poisson sur une assiette recouverte de papier absorbant.

Enfourner pour le garder au chaud.

Couper la pomme de terre en frite.

Sécher les frites dans un torchon pour enlever l’excès d’humidité.

Ajouter de l’huile de tournesol dans la poêle (ou la grande casserole).

Mettre les frites et les faire cuire à feu vif.

Lorsque les frites sont colorées, les retirer de la poêle (ou de la grande casserole), les déposer sur une assiette recouverte de papier absorbant. Saler.

Retirer le poisson du four et dresser l’assiette avec les frites.

Déguster avec une sauce tartare ou une sauce mayonnaise.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :