Frites de Polenta

J’ai cherché une recette pour accommoder les restes de polenta. L’idée des frites m’a semblé originale et c’était très bon.

Ingrédients :

  • Restes de polenta froide
  • 1 bocal de sauce tomate

La recette :

Découper des tranches de polenta froides en forme de frites assez larges et épaisses.

Faire fondre un peu de beurre dans une poêle puis déposer les frites. Faire revenir les frites quelques minutes en les retournant régulièrement.

Servir avec de la sauce tomate préalablement réchauffée.

Gratin de ravioles aux oignons

C’est une recette que j’avais trouvé sur le blog « Péché de gourmandise », selon Anne-Sophie Pic.

J’ai remplacé la béchamel par un peu de crème fraîche sur chaque étage de ravioles/oignons et c’était délicieux.

Pour 2 personnes

  • 1 paquet de ravioles
  • 2 gros oignons
  • de la crème fraîche
  • 100 g de comté

Conseil

La blogueuse de Péché de Gourmandise conseille de ne pas plonger les ravioles dans l’eau bouillante pour éviter qu’elles ne se délitent et j’approuve 🙂

Producteur/Commerçant

Oignons : Le panier gourmand

Producteur/Commerçant

Crème fraîche : Camille Duval

La recette

Faire préchauffer le four à 180°.

Émincer les oignons et les faire revenir quelques minutes dans un filet d’huile d’olive pour les colorer. Réserver

Beurrer légèrement un petit plat à gratin. Déposer une plaque de ravioles, ajouter une partie des oignons et étaler une cuillère à soupe de crème fraîche sur les oignons. Mettre la deuxième plaque de ravioles, ajouter une partie des oignons, puis la crème fraîche et ainsi de suite jusqu’à épuisement des ingrédients. Parsemer de comté.

Cuisson

Enfourner à 180°, 20 minutes.

C’est prêt !

Encornets farcis aux sardines

Pour 2 personnes

  • 2 encornets
  • 1 boîte de sardines
  • 1 oignon
  • 1 échalote
  • 1 œuf
  • 1 boîte de sauce tomate
  • 100 g de parmesan
  • Persil
  • Filet d’huile

Oignon & Echalote : Le panier Gourmand

Oeuf : La ferme de la vie

Je me suis inspirée de cette recette :

http://www.savoirsetsaveurs.com/Recettes/Poisson/encornets-farcis-a-la-sicilienne.html

Préparation des encornets :

Le plus simple est de demander à votre poissonnier de nettoyer les encornets et lui dire de récupérer les tentacules et les nageoires pour la farce.
Sinon, dissocier la tête du corps en tirant sur les tentacules. Enlever le bec. Couper les tentacules en morceaux et passer sous l’eau froide. Réserver.
Enlever le cartilage à l’intérieur de l’encornet, il suffit juste de tirer dessus.

Enlever la peau de l’encornet et couper les nageoires. Passer l’encornet sous l’eau (intérieur et extérieur du corps). Réserver les encornet. Couper les nageoires en petits morceaux.

Farce

Émincer l’échalote. Effeuiller le persil.

Dans le mixer, verser les sardines, les nageoires et les tentacules, le persil, l’oeuf, le parmesan. Mixer jusqu’à obtenir une consistance lisse. La recette dont je me suis inspirée parle d’ajouter de la chapelure mais je n’en ai pas mis car la farce ne me paraissait pas liquide.

Garnir les encornets à l’aide d’une petite cuillère ou d’une poche à douille (sans la douille). Ne pas remplir jusqu’en haut – s’arrêter à 1 cm environ – et transpercer le haut de l’encornet avec deux cure-dents pour que la farce ne s’échappe pas lors de la cuisson.

Sauce

Emincer l’oignon et le faire revenir dans une filet d’huile d’olive jusqu’à ce qu’il soit légèrement coloré. Réserver.

Cuisson

Ajouter un filet d’huile d’olive et déposer les encornets pour les faire dorer. La cuisson doit commencer à froid, inutile de faire chauffer l’huile d’olive avant car les encornets se rétracteront.

Ajouter les oignons et la sauce tomate une fois que les encornets sont légèrement dorés. Laisser mijoter une trentaine de minutes à feu moyenne ou un peu plus longtemps à feu doux.

Betteraves, sel de café

Je me suis inspirée d’une recette d’Anne-Sophie Pic mais je n’ai pas suivi à la lettre la recette faute d’ingrédients et de temps.

Ingrédients :

  • 2 betteraves de couleur différente
  • 1 grain de café
  • du sel
  • huile d’olive, vinaigre ou une vinaigrette

Producteur :

Le Panier Gourmand : Betterave blanche & Betterave rouge

Cuisson des betteraves : Faire cuire les betteraves. Il existe plusieurs méthodes pour la cuisson des betteraves : au four, à la vapeur, bouillies à l’eau.

Cette fois-ci, j’ai choisi de les faire cuire à l’eau environ 2h30. Faire bouillir une grande quantité d’eau salée, et légèrement vinaigrée. Ajouter de l’eau en cours de cuisson si nécessaire. Les betteraves doivent être recouvertes d’eau.

Épluchage des betteraves : Lorsque les betteraves sont cuites, les laisser refroidir puis enlever la peau à la main. (Attention, ça tâche !).

Détailler les betteraves selon les formes voulues et dresser sur l’assiette.

Sel de café : Écraser un grain de café. Mélanger la poudre de café avec un peu de sel. Parsemer le sel de café sur les betteraves.

Assaisonnement : Préparer une vinaigrette, ou verser un filet d’huile et de vinaigre sur les betteraves.

Pour aller plus loin :

La recette d’Anne-Sophie Pic ‘La betterave plurielle’ est à visionner sur ce site : https://reportergourmet.com/videogallery/recette-danne-sophie-pic-la-betterave-plurielle

Plus d’informations sur la cuisson des betteraves ici : https://cuisine-libre.fr/cuisson-des-betteraves-fraiches

Timbale de polenta aux pleurotes

Je me suis inspirée d’une recette du livre « 1000 recettes, 1000 photos » de Solard Editions.

  • 300 g de pleurotes
  • 1 sachet de polenta
  • 10 g de beurre
  • 1 cuillère à soupe de crème fraîche
  • 1 gousse d’ail
  • Persil

Beurre, Crème fraîche : Camille Duval,  fromager sur le marché de L’Aigle

Pleurotes, gousse d’ail : Le panier gourmand

Dans une grande casserole, faire bouillir 1 litre 1/4 d’eau salée. Il est possible d’assaisonner l’eau avec un bouillon. Il est possible aussi de mettre moins d’eau et de mettre du lait pour avoir la quantité nécessaire pour faire cuire la polenta.

Verser la polenta en pluie dans l’eau bouillante et fouetter pour éviter la formation de grumeaux. Faire cuire à feu doux 5 minutes. Lorsque la spatule en bois tient toute seule dans la casserole, la polenta est cuite.

Sur une plaque légèrement beurrée, étaler la polenta sur 2 cms d’épaisseur et laisser refroidir.

Nettoyer les champignons et les couper en dés. Émincer la gousse d’ail. Ciseler le persil.

Dans une poêle, faire chauffer un peu de beurre et saisir les pleurotes. Ajouter la gousse d’ail émincée et le persil. Il est possible de déglacer les pleurotes avec du bouillon, ou un peu de vin blanc, ou ajouter un peu de crème. Réserver au chaud.

Cette fois-ci, j’ai choisi de déglacer avec de la crème.

Découper des morceaux de polenta refroidie à l’aide d’un emporte-pièce.

Faire fondre un peu de beurre dans une poêle et faire réchauffer les morceaux de polenta quelques minutes.

Dresser les assiettes : les tranches de polenta puis les champignons dessus.

La recette originale prévoit d’évider le centre du cercle à l’aide d’une cuillère et de disposer dans le creux du gorgonzola coupé en dés. Faire fondre légèrement au four et servir avec les pleurotes. Si vous optez pour cette solution, il est inutile de réchauffer la polenta dans le beurre.

C’est prêt !

Pour tout savoir sur la polenta, direction le site de « Un déjeuner de soleil » : https://www.undejeunerdesoleil.com/tag/polenta

Canard laqué et ses crêpes mandarin

Magret de canard : Boucherie Rouvrais, La Ferté-Frênel, (61)

Miel de fleurs d’été : Baptiste L’Hernault, Saint-Laurent-du-Tancement, (27)

Farine T65 : Les farines de la Touche

Ingrédients (pour 2 personnes):

Canard laqué:

– 1 magret de canard

– 3 cuil. à café de miel

– 5cl de sauce soja

– 2 cuillères à café de 4 épices

Crêpes mandarin (pour 12 crêpes):

– 150g de farine

– 120ml d’eau

– 1 cuil. à café de sucre

– 2.5g de sel

– 2.5cl d’huile de sésame

Garniture:

– 1 concombre

Mettre le magret dans un plat allant au four. Entailler la peau du magret à l’aide d’un couteau.

Faire réchauffer le miel pour qu’il prenne une texture plus liquide. Ajouter la sauce soja et mélanger.

Saupoudrer le mélange 4 épices sur la chair du magret. Badigeonner le magret face chair de la sauce soja/miel. Mettre le surplus de marinade dans le plat et retourner le magret régulièrement. Laisser mariner au moins une heure au frais.

Préchauffer le four à 180°.

Mettre le plat dans le four et faire cuire 50 minutes. Badigeonner le magret avec la marinade au bout de 10 minutes et continuer toutes les 10 minutes.

Enlever le surplus de graisse de la sauce soja/miel. Si besoin, conserver au chaud dans le four à 80°.


Crêpes mandarin

Faire bouillir l’eau. Dans un saladier, mélanger la farine, le sucre et le sel et faire une fontaine. Ajouter l’eau bouillante et mélanger rapidement.

Laisser refroidir quelques minutes puis former une boule, recouvrir d’un torchon et laisser reposer 30 minutes à température ambiante. Séparer la boule en douze boulettes. Les aplatir avec la paume de la main puis badigeonner une des deux faces d’huile de sésame.

Superposer les crêpes deux par deux, faces huilées l’une contre l’autre et abattre les couples de crêpes au rouleau en fleurant légèrement, jusqu’à former une galette très fine de 12-15 cm de diamètre.

Cuire les crêpes sans graisse dans une poêle chaude quelques secondes. Quand elles sont boursouflées, les retourner, et cuire l’autre face à nouveau quelques secondes.

Séparer les couples de crêpes et les réserver dans un linge propre et sec.

Dressage

Couper le magret en tranches fines.

Eplucher et tailler le concombre en julienne et le présenter dans une assiette.

Chacun se sert une crêpe, y dépose quelques filaments de concombres , une ou plusieurs tranches de canard laqué et un peu de marinade réchauffée. Enrouler la crêpe.

J’ai suivi la recette de ce blog : http://dupotageralamarmite.over-blog.com/article-crepes-mandarin-et-canard-laque-simplifie-110250144.html – La confection des crêpes est très bien expliquée.

La sauce Hoi-Sin a été remplacée par la marinade réchauffée. Il me semble me souvenir que les crêpes étaient accompagnées de sauce huître dans le restaurant où j’ai goûté pour la première fois le magret de canard & ses crêpes mandarin.

Filet de rascasse, purée de pomme de terre & topinambours

Ingrédients pour 2 personnes :

  • 2 filets de rascasse
  • 1 reste de pomme de terre cuite (reste d’un plat de la veille)
  • 3 topinambours
  • Un peu de crème fraîche
  • Un filet d’huile d’olive


Producteurs/Commerçants :

Pomme de terre & topinambours : Le panier gourmand

Filet de rascasse : l’un des poissonniers du marché de L’Aigle

La recette :

Faire fondre le beurre dans le filet d’huile d’olive. Déposer les filets dans la poële. Faire dorer 2 à 3 minutes chaque face.

Cuire les topinambours 20 minutes dans une casserole d’eau. L’article de Marie-Claire Cuisine et vins explique que le topinambour est cuit lorsque la lame du couteau s’enfonce dans la chair.

Mixer la pomme de terre et les topinambours, ajouter un peu de lait. La purée est prête.

Faire réchauffer un peu de crème fraîche et verser sur le poisson.

J’ai fait une sauce neutre pour ne pas dénaturer le goût du topinambour mais il est possible d’ajouter des herbes aromatiques pour relever le plat.

%d blogueurs aiment cette page :