Gratin dauphinois

Gratin dauphinois


Un peu d’histoire : le gratin dauphinois

« L’histoire du gratin dauphinois nous ramène bien évidemment dans la région du Dauphiné située dans la quart Sud-Est de la France. Aujourd’hui le Dauphiné se trouve réparti sur quatre départements : l’Isère, la Drôme, les Hautes-Alpes et une partie du Rhône.

Il est probable que l’élaboration d’un ancêtre du gratin dauphinois soit liée à la diffusion du tubercule en Europe. Sa culture apparaît en 1565 en Italie puis en 1589 pour la Suisse où il s’adapta à merveille aux conditions alpines. On peut donc imaginer les premières tentatives de plat à base de pommes de terre dans le Dauphiné voisin entre le XVIème et le XVIIème siècle.

Le 7 juin 1788, Grenoble est le cadre d’une émeute. La « journée des tuiles » restera comme l’une des journées marquant le début de la Révolution française. Le duc de Clermont-Tonnerre, Lieutenant général et commandant en chef du Dauphiné y jouera un rôle capital notamment en retirant la troupe face aux insurgés pour éviter un massacre. Le 12 juillet, le duc offre un repas aux officiers municipaux de Gap. D’après Claude Muller, historien du Dauphiné, c’est à cette occasion que « le terme de gratin dauphinois a été pour la première fois consigné par écrit ». »

Source : https://www.legratindauphinois.fr/histoire-du-gratin-dauphinois/

Ingrédients

  • 2 kgs de pommes de terre
  • Un grand pot de crème fraîche
  • 2 gousses d’ail
  • Sel, poivre

La recette

Préchauffer le four à 200°.

Eplucher la gousse d’ail. Emincer la gousse d’ail. Réserver.

Éplucher les pommes de terre.

Les couper en fines lamelles.

Répartir une première couche de pommes de terre dans un plat à gratin.

Saler et poivrer la première couche. Ajouter l’ail émincé sur les pommes de terre

Recouvrir de crème fraîche.

Recouvrir la crème fraîche par une deuxième couche de pommes de terre.

Saler, poivrer, ajouter l’ail émincé puis la crème fraîche.

Continuer à superposer les couches de pommes de terre et de crème fraîche jusqu’à épuisement des pommes de terre.

Terminer par la crème fraîche.

Enfourner pour une heure – une heure 15 environ à 200°, chaleur tournante.

Surveiller la cuisson car les fours ne fonctionnent pas tous de la même façon.

Bon appétit !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :