Porc au caramel

Un peu d’histoire : le sésame

« Immortalisé par les Contes des Mille et une Nuits, les graines de sésame ont joué un rôle dans le quotidien et le sacré depuis des temps immémoriaux. En Chine, le sésame est connu depuis 2 000 ans , en Mésopotamie, on retrace sa culture 1 600 ans av. J.-C. mais son introduction remonte à 3 000 ans avant notre ère. C’est un symbole d’immortalité en Inde et une valeur commerciale: les marchands l’exportent en Europe par la Mer Rouge.

Plus tard, on retrouve la culture du sésame en Perse et en Egypte dont une partie de la production est chargée sur des felouques à destination des ports d’Italie pour assaisonner l’alimentation quotidienne.

Elles font partie de la cuisine populaire des Grecs et des Romains.

En Chine, on se sert de l’huile de sésame dans les lampes.

Cultivée en Afrique, les esclaves du temps de la traite, l’emportèrent aux Etats-Unis. Sa culture ne s’est pourtant pas répandue mais son utilisation est sans conteste. »

Source : http://gourmetpedia.org/produits/articles/sesame-historique/

Ingrédients, pour 6 personnes

  • 1 kg de sauté de porc
  • 2 oignons rouges
  • 1 gousse d’ail
  • 50 g de sucre
  • Gingembre
  • Huile de sésame
  • 25 cl de sauce soja
  • 25 g de beurre
  • Un peu d’eau

Producteurs

  • Sauté de porc : La Ferme Augeronne, Damilly, 61
  • Oignons, gingembre : Le Panier Gourmand, La Haye-Saint-Sylvestre, 27

La recette

Couper chaque morceau de sauté de porc en lanières. Réserver.

Eplucher les oignons et l’ail et les émincer.

Faire revenir les oignons dans un filet d’huile de sésame jusqu’à obtenir une jolie couleur. Réserver.

Faire fondre le beurre puis ajouter les lanières de porc. Faire cuire à feu vif pendant 5 minutes en remuant régulièrement. Réserver.

Déglacer avec un peu d’eau pour décoller les sucs. Ajouter le sucre. Mélanger à feu moyen jusqu’à ce que le caramel apparaisse.

Ajouter les lanières de porc, l’ail émincé. Râper un peu de gingembre. Ajouter encore un peu d’huile de sésame et la sauce soja. Laisser mijoter une vingtaine de minutes, à feu doux et en couvrant la casserole.

Servir avec un riz cantonais.

N.B. : Le sauté de porc était congelé ce qui a facilité sa découpe en fines lanières.

Exceptionnellement, il n’y a pas de photo. Tout fut consommé avant que je ne me rappelle qu’il fallait une photo 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :